Actualités

Nécessité d'appuyer la dynamique des relations algéro-françaises et les hisser aux plus hauts niveaux

ALGER - Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah et le vice-président de la commission des Affaires européennes au Sénat français, Simon Sutor ont mis l'accent sur la nécessité d'appuyer la dynamique des relations algéro- françaises et de les hisser aux plus hauts niveaux, a indiqué jeudi un communiqué du Conseil.

Lors de l'audience accordée par Bensalah au vice-président de la commission des Affaires européennes au Sénat français, les deux parties ont mis l'accent sur "la nécessité d'appuyer la dynamique des relations établies entre l'Algérie et la France et de les hisser aux plus hauts niveaux", précise-t-on de même source.

Les deux parties ont passé en revue les relations entre l'Algérie et l'Union européenne (UE) notamment à la lumière de la révision par cette dernière de sa politique de voisinage et la nécessité d'évaluer l'échange bilatéral particulièrement en ce qui concerne l'accord d'association.

Concernant l'Union pour la méditerranée (UPM), il a été convenu de rendre cette instance plus efficace. "Cette instance n'a réalisé que deux projets sur un total de 46 inscrits", a indiqué M. Bensalah.

M. Bensalah a salué "le dialogue 5+5, considéré comme le plus efficace", appelant à l'élargir au plan parlementaire.

Pour la coopération entre les parlementaires algériens et français, les deux parties ont réitéré leur souci d'élargir la coopération dans le cadre des conventions signées entre le Conseil de la nation et le Sénat français.