Actualités

Algérie-Corée du Sud: signature de 5 mémorandums d'entente dans plusieurs domaines


ALGER - Cinq (5) mémorandums d'entente ont été signés, lundi à Alger, entre l'Algérie et la République de Corée du Sud, dans plusieurs domaines économiques vitaux.

La signature des mémorandums d'entente a eu lieu en présence du Premier ministre, Ahmed Ouyahia et de son homologue sud-coréen, Lee Nak-yon. Ces accords concernent les domaines de l'environnement, les douanes, l'investissement, la mise en conformité et l'accréditation, ainsi que la coopération dans les énergies renouvelables.

Le premier document qui concerne la coopération dans le domaine de la protection de l'environnement et du développement durable entre le ministère de l'Environnement et des Energies renouvelables et son homologue sud-coréen a été signé par le secrétaire général du ministère de l'Environnement et des énergies renouvelables, Kamel Eddine Belatrache et le vice-ministre coréen de l'environnement, Shan Kio Park.

Le deuxième document signé entre la Direction générale des douanes et le service des douanes de la République de Corée concerne la modernisation du secteur des douanes. Le document a été signé par le directeur général des douanes algériennes, Farouk Bahamid et le délégué des douanes coréennes, Kim Yong Moon.

Le troisième accord, qui est un mémorandum d'entente pour la coopération entre l'Agence nationale de développement de l'investissement (ANDI), et l'agence coréenne du renforcement du commerce et de l'investissement a été signé du coté algérien par le Directeur général de l'ANDI, Abdelkrim Mansouri et du coté coréen, par le président de l'agence coréenne du renforcement du commerce et de l'investissement, Biong Oh Koun.

Le quatrième mémorandum d'entente concerne la coopération entre l'Organisme algérien d'accréditation (Algerac) et les laboratoires coréens de conformité. Le document a été signé pour la partie algérienne par le Directeur général de l'Algerac, Noureddine Boudissa, et par le président des laboratoires coréens de conformité, Youn Kab Siouk, pour la partie coréenne.

Le cinquième document qui est un mémorandum d'entente entre le Centre de développement des énergies renouvelables (CDER) et l'institut coréen des technologies électroniques, a été signé par le directeur général du CDER, Noureddine Yassaa et le président du centre coréen des technologies électroniques, Kim Youngsam.

La cérémonie de signature a été précédée par des entretiens entre le Premier ministre, Ahmed Ouyahia et son homologue sud-coréen, qui se sont élargis aux délégations des deux pays.

Pour rappel, le Premier ministre de la République de Corée, Lee Nak-Yon, a entamé dimanche une visite officielle de trois jours en Algérie.