Ministère des Affaires Etrangères

M. Boukadoum appelle les pays de la SADC à renforcer la politique de solidarité en Afrique


Le Ministre des Affaires Etrangères, M. Sabri Boukadoum, a appelé, samedi 17 aout 2019, à Alger, les pays membres de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) à renforcer la politique de solidarité au sein du continent.

S'exprimant lors de la célébration de la journée de création de la SADC, organisée au siège de l'ambassade de la Namibie à Alger, coïncidant avec la date du 27 août 1992, le Chef de la diplomatie algérienne a souligné que la SADC est une organisation régionale puissante pouvant jouer un rôle dans la résolution des crises et promouvoir la paix dans le continent.

Saluant l'initiative de l'ambassade de la Namibie de célébrer le 27 anniversaire de la création de la SADC à Alger, M. Boukadoum a appelé les pays membres de l'organisation à renforcer la politique de solidarité au sein du l'espace africain et à encourager l'intégration continentale.

A ce propos, il a cité notamment le soutien nécessaire aux projets d'investissements dans les secteurs bancaires, industriels, éducatifs et enseignement supérieur, assurant que l'Algérie est pleinement engagée dans cette voie de développement.

« Nous pouvons bâtir, ensemble, un avenir meilleur. Les opportunités d'investissement et de partenariat sont larges et diversifiées. L'Algérie est prête à ouvrir ses centres universitaires pour accueillir davantage d'étudiants des pays de la SADC », a fait savoir également M. Boukadoum.

Dans son intervention, l'Ambassadeure de Namibie en Algérie, Mme Panduleni-Kaino Shingenge a souligné « le rôle vital » du gouvernement algérien dans ce domaine et qui ne cesse, a-t-elle signalé, d'ouvrir les portes aux étudiants issus des pays de la SADC en leur offrant des bourses d'études.
« Notre partenariat avec l'Algérie est très solide et concerne une multitude de domaines, l'enseignement supérieur constitue l'un des principaux piliers dans cette relation », a-t-elle dit.


L'Ambassadeure de Namibie a indiqué à cette occasion que la SADC qui compte aujourd'hui parmi les plus importantes communautés économiques régionales de l'Union africaine (UA), comprend 16 Etats membres (Angola, Botswana, Comores, RDC, Swaziland, Lesotho, Madagascar, Malawi, Maurice, Mozambique, Namibie, Seychelles, Afrique du Sud, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe).

Créée il y a 27 ans lors du sommet tenu à Windhoek en Namibie, cette communauté abrite une population d'environ de 343 millions d'habitants et recèle d'énormes richesses naturelles et d'autres ressources qui font d'elle une destination idéale pour les investissements, a ajouté Mme Shingenge.