Actualités

L'Algérie condamne l'adoption de la loi discriminatoire sur "l'Etat-nation juif"


ALGER - L'Algérie a condamné samedi l'adoption par la Knesset israélienne de la loi discriminatoire sur "l'Etat-nation juif", qui consacre les orientations racistes et discriminatoires de l'occupant israélien, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

"L'Algérie condamne la persistance d'Israël dans son déni des droits historiques et légitimes du peuple palestinien illustré récemment par l’"adoption par la Knesset de la loi 'l'Etat-nation juif' consacrant les orientations racistes et discriminatoires de l'occupant israélien", lit-on dans le texte du communiqué.

"Cette dangereuse démarche de la Knesset, qui constitue une nouvelle tentative pour bafouer le droit inéluctable du peuple palestinien à l'établissement d'un Etat palestinien, va compliquer la situation sécuritaire dans la région et saper les efforts de la communauté internationale pour relancer le processus de paix assurant une solution générale, durable et juste de la question palestinienne", ajoute le communiqué.

Tenant compte de ces développements dangereux, l'"Algérie demande au Conseil de sécurité et interpelle la communauté internationale à contrer cette loi qui foule du pied les principes du droit international et les résolutions onusiennes relatives au dossier palestinien", a poursuivi le ministère algérien des Affaires étrangères", souligne-t-on dans le même texte.

"L'Algérie réitère son soutien inconditionnel au droit des Palestiniens, notamment celui d'édifier son Etat indépendant avec comme capitale El Qods", conclut le communiqué.