Actualités

Libye: mise en avant de la convergence des positions des acteurs libyens et de l'approche algérienne


ALGER - Le président du Haut Conseil d'Etat libyen, Khaled al-Mechri, a affirmé mercredi à Alger, que les positions de la majorité des acteurs en Libye sont "quasi convergentes" avec l'approche algérienne reposant sur le dialogue inclusif entre les différentes parties pour parvenir à une solution politique à la crise que connaît le pays.

Après avoir été reçu par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, M. al-Mechri, qui effectue sa première visite officielle en Algérie après son élection à la tête du Haut Conseil d'Etat (avril 2018), a précisé que la rencontre avait permis de "souligner la nécessité de renforcer le dialogue entre les différentes parties libyennes en veillant à le mettre à l'abri des ingérences étrangères", soulignant que telle est la ligne adoptée par l'institution qu'il préside.

Le responsable libyen a indiqué avoir adressé un discours en ce sens à la Chambre des représentants libyenne et établi des contacts avec le Conseil présidentiel "en vue de trouver une issue à la crise politique et économique", mettant en avant la "quasi convergence" des positions de la plupart des acteurs libyens et celles des frères algériens sur la nature de la solution et la nécessité d'y parvenir.

Libye: une avancée vers la réconciliation malgré les désaccords sur l'Accord politique et la constitution

Il a ajouté avoir passé en revue avec M. Messahel les derniers développements en Libye sur le plan politique et militaire et les moyens de sortir le pays de l'impasse.

Lors de cette rencontre, qui entre dans le cadre des consultations permanentes entre l'Algérie et les institutions et acteurs en Libye, M. Messahel a rappelé l'approche algérienne prônant le dialogue inclusif comme seul et unique option pour parvenir à une solution politique à cette crise qui garantisse la souveraineté et l'unité de la Libye et la cohésion de son peuple.