Ministère des Affaires Etrangères

L'Algérie condamne énergiquement les opérations de démolitions des maisons palestiniennes


ALGER- L'Algérie a condamné, mardi, "énergiquement" les opérations de démolition des maisons des palestiniens par les autorités de l'occupation israélienne dans la région de Sour Baher à EL Qods occupée, à l'origine du déplacement et de l'exode de centaines de familles palestiniennes.

La même source a, à ce propos, déploré l’intervention militaire étrangère caractérisée dans la région d’Idlib d’un pays voisin, estimant que cette intervention, outre le fait qu’elle attente au principe de bon voisinage et au respect de la souveraineté des Etats, est de nature à faire durer la crise dont pâtit depuis des années ce pays et à compromettre les chances d’un règlement par le dialogue politique de la crise en Syrie, conclut la même source.

"Cette opération israélienne criminelle et ignoble qui rappelle la tragédie de démolition des maisons de milliers de palestiniens de la population de la ville d'El Qods et leur déplacement à l'intérieur et à l'extérieur de leur pays occupé en 1948 et en 1967, relève de la politique de judaïsation et d'épuration ethnique qu'entreprend l'occupant israélien sur les terres palestiniennes et sa quête inlassable à changer la réalité géographique et démographique de la ville d'El Qods occupée", indique un communiqué des Affaires étrangères.

Tout en réaffirmant "son entière solidarité avec l'Etat et le peuple palestiniens", l'Algérie appelle la communauté internationale à "faire face avec fermeté aux crimes en série commis par l'occupant israélien, à cesser immédiatement les opérations de démolition des maisons des palestiniens et à recouvrer les droits légitimes du peuple palestinien notamment l'établissement d'un Etat indépendant avec El Qods pour capitale", ajoute la même source.