Actualités

Une soixantaine de diplomates étrangers ont participé à la 5e édition du programme "Marhaba"


ALGER - Une soixantaine de diplomates étrangers, dont 15 ambassadeurs, ont participé à la 5e édition du programme "Marhaba" organisé du 14 au 18 de ce mois par l'Institut diplomatique et des relations internationales (IDRI), indique mercredi le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Ouverte par le secrétaire général du MAE qui a animé une conférence sur la politique étrangère de l'Algérie, cette nouvelle édition a enregistré la participation d'une soixantaine de diplomates, dont 15 ambassadeurs, qui ont interagi, lors de visites guidées, avec les responsables de divers institutions et organismes, comme le Conseil de la nation, la wilaya de Tipasa, le Comité olympique algérien, l'Agence nationale de développement de l'investissement, la Banque de développement local, la compagnie Sonatrach et les firmes industries médico-chirurgicales et Nestlé Algérie ainsi que le musée du Bardo et l'Opéra d'Alger", précise la même source.

Dans la même cadre, le MAE souligne que "le volet culturel, reflétant la diversité du patrimoine religieux de notre pays, n'a pas été en reste, puisque des visites ont été effectuées à la zaouïa Belkaïdia, la mosquée Ketchaoua ainsi qu'à la Basilique Notre Dame d'Afrique".

Lancé par le ministère des Affaires étrangères en 2014, le programme "Marhaba" qui est composé d'une série d'activités tournée vers les diplomates étrangers, nouvellement accrédités en Algérie, comprend des visites d'institutions nationales, de sites à vocation économique, culturelle et touristique, mais aussi des conférences thématiques, ajoute le communiqué.

L'objectif étant de "familiariser le corps diplomatique avec le monde institutionnel, économique et culturel du pays.

Elle permet à ces diplomates de découvrir les potentialités que recèle notre pays, de prendre connaissance du fonctionnement des institutions nationales, de rencontrer leurs responsables et de les mettre en relation avec les opérateurs économiques, publics et privés", indique le MAE.

"L'on retiendra que l'initiative +Marhaba+, une fenêtre ouverte sur l'Algérie, plurielle et en mouvements, est marquée par un engouement et un intérêt, de plus en plus grandissants, de la part de la communauté diplomatique étrangère en Algérie qui y participe régulièrement et en nombre", conclut le ministère.