Actualités

Golan syrien:L'Algérie réaffirme sa position


TUNIS-Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra a réaffirmé, vendredi à Tunis, la position "inébranlable" de l'Algérie qui considère le Golan syrien comme "territoire arabe occupé, conformément aux résolutions de la légalité internationale".

"Nous réaffirmons notre position inébranlable et considérons le Golan syrien comme territoire arabe occupé, conformément aux résolutions de la légalité internationale, notamment la résolution 497 de 1981, laquelle rejette la décision de l'entité sioniste et ses mesures arbitraires concernant le Golan, et la considère comme nulle et non avenue", a déclaré M. Lamamra dans son intervention devant les ministres arabes des Affaires étrangères lors de leur réunion préparatoire du 30ème sommet arabe.

Il a souligné, en outre, "la nécessité pour la communauté internationale de respecter les résolutions et la Charte de l'ONU, d'autant qu'il est inadmissible de s'emparer, d'annexer avec force, ou de reconnaitre illégalement la souveraineté d'un territoire donné, notamment par les pays auxquels incombe la responsabilité principale de préserver et maintenir la paix et la sécurité internationales en vertu de la Charte de l'ONU".

s'agissant de la crise syrienne, M. Lamamra a rappelé la position de l'Algérie qui a appelé, "depuis le début", à "une solution politique qui repose sur le dialogue et la réconciliation nationale, à même de préserver la souveraineté, la stabilité de la Syrie, l'unité de son peuple et son intégrité territoriale".